AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




ADN A FERMÉ SES PORTES.

Partagez | .
 

 Le contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Dieu tout puissant
۞ Mails : 126
۞ Date d'inscription : 08/01/2012
۞ Sexe : Masculin

Feuille de Maitrise
Niveau: Indéfini
Expérience:
5000/5000  (5000/5000)
Puissance:
100/100  (100/100)



MessageSujet: Le contexte   Sam 16 Mar 2013 - 17:33

   

Le Contexte
           
Mise à jour le [16/03/2013]


           
Bonjour, cher lecteur,

Ci-dessous se trouve le contexte qu’il vous tarde sans doute de lire. Afin de vous facilitez un peu la tâche puisque le contexte, à première vu se voit très long, a été divisé en trois parties distinctes. La première partie soit « Le passé est le futur de demain » sert à vous situer dans l’histoire de Vampire Knight. Si vous connaissez déjà l’issu de l’histoire, je vous invite à passer directement à la partie « combat » de cette partie, où s’appliquent les changements majeurs par rapport à l’histoire originale. La seconde partie, soit « Et si on recommençait » sert à vous situer dans le temps, puisque près de 300 ans se sont écoulés. Et finalement la dernière partie et non la moindre « Une découverte et une réouverture » est le lancement de l’intrigue principale du forum.

Sur ce, nous vous souhaitons bonne lecture et au plaisir, espérons-le, de pouvoir s’amuser à vos côtés!



           
Le passé est le futur de demain
           
Dîtes moi ! Est-ce que vous vous souvenez de ce qu’il s’est passé, il y a de cela près de 300 ans? Ah non, suis-je bête sans doute que vous êtes un peu jeune, à moins que vous soyez de ceux de la « nuit »?

Enfin si vous permettez, j’aimerais vous rafraichir la mémoire. Il y a de cela quelques siècles, une école fut ouverte. En apparence, elle semblait des plus normale. Deux pavillons, de jeunes étudiants, des cours, des dortoirs, mais ce qui la rendait unique, n’étaient nul autre que le secret qu’elle renfermait. Bien qu’aujourd’hui, ce secret n’est plus puisque tous les êtres de ce monde connaissent l’existence des vampires. Enfin, à cette époque un jeune homme illuminé, disait-on, Kaien Cross, directeur de l’académie Cross, rêvait d’un monde où vampire et humain pourraient cohabiter sans risque pour leur vie. Cette idée faisait rire bien des gens tant elle paraissait loufoque. Toutefois, ce ne fut pas pour autant que Kaien baissa les bras. Au contraire, c’est par ses idéaux et avec l’appui de Kaname Kuran que l’académie Cross ouvrit ses portes pour accueillir humain comme vampires.

Bien que chacun y trouvait un intérêt personnel, la vie à l’académie était plutôt calme. Du moins, si on en oublie les brouhahas que provoquaient les classes de jour lorsque venait le temps du changement de classe. Naturellement qui dit vampire côtoyant des humains dits inlassablement « gardiens ». Ainsi, l’académie comptait, à l’époque, deux gardiens qui s’assuraient que le secret soit bien gardé et que les humains ne couraient aucun danger. En plus des gardiens, les humains étaient séparés des vampires. On comptait donc deux groupes bien distincts qu’ils ont nommés « La classe de jour (Day Class) » et « la classe de nuit (Night Class) » répartie sur deux pavillons soit « le pavillon du soleil » et « le pavillon de la lune »

Je passe outre les détails croustillants de cette académie. J’espère que cela ne vous gênera pas, car je doute bien que ce qui s’est passé entre ses murs avant la guerre ne vous intéresse pas réellement. Revenons à plus général. Encore aujourd’hui les humains et les vampires existent et vivent dans ce monde, ils cohabitent et survivent au temps qui cours. Si les humains sont connus comme étant la race la plus versatile de la planète, les vampires ont hérité, eux, du système hiérarchique qui permet de classe les leurs selon une catégorie bien spécifique. De level A à level End, ils sont classés selon leurs capacités et leurs proximités avec les sangs purs. Parmi eux se trouve aussi de bons et de mauvais vampires. Contre eux se dressent les chasseurs. Communément appeler « Hunter ». Ce groupe d’humain, tous réunis sous la même bannière s’assure de l’équilibre entre vampire et humain, anéantissant les vampires trop dangereux. Vous aurez sans doute entendu parler de Kaien Cross, hunter légendaire - oui c’est l’ancien directeur – et de Zero Kiryu, un hunter unique par bien des raisons.

Le point marquant de l’histoire de l’académie est sans doute sa destruction. Après tous ses moments uniques, l’académie cross est devenue plus qu’un souvenir. Bien des rumeurs se sont propagées au fil des années, je dirais plutôt siècle en fait. Des rumeurs bien sans intérêt, mais qui relèvent toutefois une attention particulière. Après tout, toute rumeur à son lot de vérité, il suffit juste de mettre le doigt dessus. Pour ma part, je vais éclaircir votre lanterne sur le sujet. Oubliez tout ce que vous avez pu entendre ou lire, je vous assure que ce qui suit n’est nullement une rumeur, mais bel et bien la vérité.

Vous croyez sans doute que Kaname Kuran, roi des vampires est un ange? Détrompez-vous tout de suite. Ce sang pur est un vil personnage. Pendant plusieurs années, il a utilisé l’académie afin de protégé sa sœur Yuuki contre le monde entier et maintenant, il est l’instigateur de la destruction de l’académie cross. Oui lui et personne d’autre. Vous ne vous en souvenez peut-être pas, mais à l’époque, le « GRAND » Kuran s’attardait à s’attaquer aux autres sangs purs. Les raisons sont encore une énigme dont la réponse ne sera sans doute jamais connue, que des hypothèses parmi tant d’autres. Certains disaient qu’il désirait les anéantir pour leur prendre leur pouvoir et devenir ainsi le seul et unique roi. Pour sa sœur, elle ignorait tout et elle désirait plus que tout le retrouver, et ce, même si elle devait se dresser contre lui. Pour Zero, il montrait simplement sa vraie nature et ne méritait que la mort.

Bien que leurs idées divergeaient, Yuuki et Zero se sont unis pour tenter de l’arrêter faisant ainsi l’académie le lieu réunissant tous les êtes qui s’interposait sur le chemin de Kaname. Il savait bien que tôt ou tard, il se devrait de les combattre et de les mettre hors d’état de nuire. Pire encore, il se languissait de confronté le jeune hunter qu’il avait si soigneusement gardé en vie jusqu’à ce moment fatidique. Depuis le premier jour, il avait toujours gardé en tête ce combat à en devenir qui pourrait lui être fatidique. Avec tous ses nouveaux pouvoirs, le combat lui semblait gagné d’avance.

Ce nouveau jeu débuta avec un nombre incalculable de morts. Car vous vous en doutez bien, Kuran n’allait pas simplement débarquer à l’académie et faire le gentil petit vampire qui patiente ! Il s’en prit aux humains qu’il croisa les réduisant en cendre du moindre regard. D'autres qu’il laissait tout bonnement, gisant sur le sol, alors qu’il s’en était abreuvé. Il ne s’arrêta que lorsque le jeune Kiryû se dressa enfin sur son chemin. Sans un mot inutile, le combat éclata entre eux, sans relâche et sans remords comme s’ils avaient retenu leurs haines l’une envers l’autre pendant des années. Suis-je bête… c’est exactement cela. Les coups fusionnaient de tout côté, aucune pitié. Si leurs coups ne trouvaient pas refuge sur leur adversaire, ils terminaient leur course contre les murs et au vu de leur force, les murs se fissuraient petit à petit, le sol craquelait et les vitres se brisaient laissant tomber une multitude de projectiles coupants qui les blessaient tout autant. Leur haine n’avait pas d’égal et les rendait complètement aveugle à ce qui les entourait, ou jonchait de plus en plus de blesser, car oui, ce combat en avait lancé d’autre et ainsi de suite, l’académie était devenu un vrai champ de bataille.

Les minutes devinrent des heures. Des heures d’acharnement alors qu’aucun d’eux ne voulait montrer de la fatigue. Les murs s’écroulaient sous leurs coups emportant avec eux des élèves épuisés par leur combat pour leur survie. Le sol lui-même cédait sous le poids laissant alors supposer que les fondations avaient aussi subi de lourds dégâts au point de finalement s’écrouler à leur tour. On entendait les élèves hurler à s’en époumoner tout en espérant trouver une sortie ou même une âme charitable qui voudrait bien les aider. Ses cris finirent enfin par atteindre le hunter qui risqua de regarder tout autour et constata les dégâts plus qu’importants qu’ils avaient créés. Tout cela devait désormais cessé et Zero avait bien dans l’idée de se sacrifier s’il le devait.

Il s’était alors reculé à bonne distance alors qu’il tendait enfin son bloody rose en direction du sang pur. Cette fois, plus aucun doute, il était bel et bien sérieux au point même que Kuran en semblât quelque peu déstabilisé. Jusqu’à présent, Zero n’avait utilisé le pouvoir des jumeaux une seule fois dans sa vie et il savait que s’il l’utilisait dans son état, il n’en sortirait pas idem, après tout, il était quelque peu affaibli alors que la dernière fois, Kuran lui avait donné de son sang, sans compter celui de son frère. Désormais, il ne pouvait que compter sur lui-même. L’arme s’illumina soudainement, et la lueur qui l’entourait ne faisait que s’agrandir de seconde en seconde. Et pour tout dire, cette lueur était des plus aveuglante au point que j’ignore ce qu’il s’est réellement passé jusqu’au moment où tous deux furent projetés, ensemble, comme si Zero s’était lancé sur Kaname. Alors qu’on croyait qu’ils allaient simplement tomber sur le sol et se relever, la terre sous eux céda à son tour les faisant alors tombé dans le néant. Peu de temps après, ce fut les dernières fondations qui s’écroulèrent sans demander leur reste, emportant toute âme qui vive sur son passage. Par chance, certains avaient réussi à se sauver à quelque mètre de la avec leurs dernières forces et de justesse qui plus est puisqu’une explosion retentit. Les cuisines venaient de céder à leur tour déclenchant par la suite un feu qui prit d’Assaut tout ce qu’il trouva sur son chemin. Quelques heures plus tard, on ne distinguait que des ruines noircies entremêler de cendre et de cadavres.


           
Et si on recommençait
           
Pendant plusieurs semaines, voire même des mois, cette nouvelle fit le tour de tous les médias. Passant des journaux à la télévision régionale comme mondiale, bref ce phénomène et cet acte qui signait officiellement la fin de la guerre. Un visage revenait parmi tant d’autres, dont celui d’un homme : Vernon Alvaro. Il s’affichait, sans aucun scrupule comme étant un vampire travaillant au service de la communauté en mettant tout en œuvre pour retrouver la totalité des corps et survivant potentiel dans les décombres de ce qui fut l’académie Cross. Et au fil du temps, alors que les terres de l’académie furent complètement nettoyées de fond en comble, il annonça qu’il n’y avait malheureusement pas de survivant, qu’il se voyait navré pour les familles dans le deuil de leurs enfants. Toutefois, la question qui restait sur toutes les lèvres était sans doute « Qu’est-il advenu de Kaname Kuran? » à qui on devait l’entière responsabilité de cette grande perte. Et malheureusement, cette question restait sans réponse si ce n’est que l’hypothèse qu’il était bel et bien mort. D’ailleurs selon les rapports, Kaname Kuran avait bel et bien été déclaré mort, ainsi que Zero Kiryu et bien d’autres.

Près de cinq ans plus tard, une proposition de reconstruction a été émise de la part de Vernon Alvaro afin de rebâtir un bâtiment sur les terres de l’ancienne académie. Les plans furent transmis et approuvés par la ville et à peine quelques mois plus tard, les travaux avaient commencé. Il avait été suggérer que ce nouveau bâtiment, entièrement refait selon l’académie Cross était seulement à titre de mémorial et peut être un jour, pourra être de nouveau utile pour l’éducation des enfants. Mais quelle idée stupide ! N’a-t-il donc aucun cœur cet homme? Je ne vous mentirai pas, cette idée ne fut pas acceptée de la société, ou du moins des habitants de la région pour qui le drame était encore bien ressenti. D’autant plus que toute cette histoire était un pur mystère qui attisait la curiosité des uns et des autres.

Eh oui! Bien qu’il fût officiellement annoncé qu’il n’y avait pas de survivant, des rumeurs se propageaient. Certains témoins affirment qu’ils ont vu des survivants s’échapper des flammes. Des hommes tout de noir vêtus les attendaient pour les récupérer. Selon eux, ils disaient qu’ils étaient là pour les sauver et les firent monter dans les vannes pour les mener en lieu sûr et les soigner. D'autres disent qu’il y avait des survivants dans les décombres qui ont été portés dans les établissements de soin de la famille Alvaro et que depuis lors, on ne les a jamais revus. Je me demande bien si ce sont de simple rumeur non fondée ou bien est-ce qu’une parcelle de vérité s’y trouver. Je dois admettre que les Alvaro sont bien mystérieux et cela sème le doute dans mon esprit. J’aimerais bien connaitre la vérité. Tout ce que j’en sais, c’est que ses rumeurs avaient le don de redonner de l’espoir, mais aussi d’envenimer les représailles. Mais le pire c’est que Vernon Alavaro avait toujours les moyens de faire taire les gens et de leur démontrer le contraire.

Bien vite les soupçons qui pesaient sur les Alvaro furent oubliés. Le nouveau bâtiment prenait forme et pourtant, même à la fin de sa construction, ils n’ouvrirent jamais les portes. Le lieu devint un simple patrimoine qui subsista à travers les siècles. Pourtant chaque jour, il y avait des gens qui entraient et sortaient de cet endroit, suscitant la curiosité des gens et pourtant, personne ne cherchait réellement à savoir ce qui se tramait là-dedans.


Une découverte et une réouverture
En près de 300 ans, ce lieu restait sans réel intérêt, le calme plat. Le monde en était venu à oublier ce qui s’était passé sur cette terre. Les vampires et les humains cohabitaient enfin dans ce monde sans le moindre secret de leur existence. L’académie Cross fut rebaptisée l’Alvaros DeadNight. Vous l’aurez compris, ce bâtiment appartenait désormais aux vampires, mais encore plus précisément à la famille Alvaro qui avait tout mis en œuvre pour la rebâtir. Personne n’était loin de se douter ce que renfermaient réellement les murs de l’ancienne académie. Moi-même je ne le sais pas et si vous voulez mon avis, il est sans doute plus sage de rester dans l’ignorance. Je sais par contre qu’il y a de plus en plus d’animation dans le secteur. Je les entends parfois dire « Ils ne doivent pas quitter l’enceinte de l’académie ». C’est bien sûr à ne rien y comprendre et pourtant il n’est pas rare de les surprendre en ce qui semble être en pleine chasse. Après quoi ils courent tous comme cela?

Pendant des mois je me suis posé la question sans avoir de réponse. Un bon matin, alors que je me levais pour prendre un petit encas, j’allumai la télévision. On y annonçait le décès de Vernon Alvaro qui serait, semble-t-il, suicidé. Voilà qui est amusant, vous ne trouvez pas? Depuis quand les vampires se suicident-ils? Je me retenais de rire du ridicule de cette annonce lorsque les caméras se tournèrent vers le neveu de celui-ci. Son neveu? Depuis quand avait-il un neveu? Certes il y avait eu des rumeurs, mais rien d’ancrer dans le béton. Voilà que je m’asseyais devant l’écran observant ce jeune homme aux yeux rubis.

« Chers concitoyens, je doute que vous soyez réellement accablé par la mort de mon oncle. Pour tout dire, je suis conscient de tous les torts qu’il avait et qu’il vous a faits. À dire vrai, moi-même je ne le regretterai pas. Hier soir, en découvrant que mon oncle avait mis fin à ses jours, j’ai aussi découvert la vérité. Il y a de cela près de 300 ans, ce bâtiment que voilà fut pris dans une grande bataille qui couta la vie à bien des gens innocents, autant humaines que vampires. Aujourd’hui je fais lumière sur les projets de mon oncle. Ils n’avaient pas tous péri dans cette bataille. Certains avaient survécu et malheureusement, par les idées saugrenues de mon oncle, ils ont été utilisés à des fins scientifiques… »

J’en restai bouche bée. Figer sur place sans réellement comprendre ce qu’il venait de dire. Il ne semblait pas douer pour rassurer les gens et encore moins avoir réellement envie de se retrouver devant les médias. Sans doute avait-il été forcé de le faire, ne serait-ce que pour le bien de la population… mais pourquoi maintenant?

« … les dossiers ont démontré que certains d’entre eux ont reçu des doses massives de sang de vampire mélangé à d’autres substances. Les effets n’ont pas eu ceux escomptés. Toutefois, je ne crains pas pour leur vie puisque malgré qu’ils soient humains, la plupart sont encore en vie et profite de leurs nouveaux « dons ». Dans les prochains jours, je ferai en sorte qu’ils soient totalement libérés et puissent être réintégrés à la société. Ils pourront vivre dans un premier temps, ici même dans Alvaros DeadNight que nous ouvrirons comme une académie autant pour les anciens élèves de l’académie Cross que pour de nouveaux élèves. Je vous assure, vous ne courrez aucun risque et je m’assurerai moi-même que les anciens étudiants puissent reprendre leur vie normale malgré les siècles qui se sont écoulés. Beaucoup d’entre eux seront sans doute déstabilisés lorsqu’ils découvriront la vérité, j’ose espérer que vous serez en mesure de les accepter et les aider à se réintégrer à la société. Merci. »

Ils ne sont pas morts?... Après 300 ans? Que diable leurs étaient-ils arrivés et même comment était-ce possible? Je ne bougeais plus de mon siège. L’incompréhension me laissait stoïque et fébrile. Oui, je suis un fin curieux, vous ne l’avez donc pas compris depuis le temps? Tellement curieux que la simple idée de dévoiler ce qu’il s’est réellement passé pendant toutes ses années et de voir leur réaction me fait trembler d’excitation. Dire que toute cette excitation vient au finale de l’impatience de voir les choix que feront mes chers protégés. Si seulement ils savaient que quelqu’un dans ce bas monde connait tout de leurs vies et de leurs petits secrets. Après tout, que seraient leurs vies sans le Destin.

Voilà, désormais vous savez pratiquement tout et je tiens à vous laisser découvrir la suite. L’académie Alvaros DeadNight vous ouvre enfin ses portes, serez-vous de la partie?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alvarosdeadnight.forumgratuit.org
 

Le contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alvaros DeadNight :: Bureau d'Admission :: Encyclopédie :: Historique-